• Fête des Voisins


    votre commentaire
  • La surprise du

    « Si par hasard… »

     Dans le froid polaire du samedi 23 avril dernier qui sévissait à Saint Jean de Losne, manger et boire à une heure indue et dans un endroit sec et chaud,  était une question vitale.

     Après l’essai infructueux d’une gargote à l’accueil mitigé, le hasard nous mena au « Si par hasard… », un endroit totalement à part. Cinq tables, un canapé profond et capitonné, des livres et tout un bric-à-brac de vieux objets chinés vous accueillent dans une petite salle chauffée et délicatement éclairée. Une longue terrasse ainsi qu’un comptoir extérieur sont disponibles et sans doute très prisés quand il fait beau. Mais ce jour-là nous nous sommes réfugiés dans cet adorable salle où l’on nous servit une ardoise pantagruélique de tapas aussi variés que délicieux, accompagnés d’une bière locale à découvrir.

     Jeanne, la jeune propriétaire, fait tout. Les travaux qui lui ont pris un certain nombre d’années de sa vie, et aujourd’hui la cuisine, le service… et quand le chien aboie, rarement, le fait taire par un « Ce chien va me rendre folle ». Chien qu’on ne voit pas  à l’inverse de son alter ego en céramique qui vous attend à l’entrée. Jeanne c’est le sourire incarné, la voix un peu rauque et les cheveux ramassés dans un foulard de couleur que l’on pense volontiers accordé à son humeur. Elle parle de son « Si par hasard » avec une désinvolture qui cache de durs travaux assumés quasiment seule. Mais sa grande œuvre reste sa petite fille, en parler illumine ses grands yeux bruns.

    De passage à Saint Jean de Losne ou en amarrage pour quelques heures ou quelques jours ? Courrez au « Si par hasard » quai de Saône, chez Jeanne, un de ces petits lieux magiques que l’on garde longtemps en mémoire.

    Cathy Bouguereau - Présidente du FCB


    votre commentaire
  • Salon de St Jean de Losne

    avril 2016

     

    Frisquet n’est pas le mot, frigorifiant serait plus adapté.

    Un dimanche ensoleillé a succédé à un samedi où la météo épouvantable a bien embarrassé organisateurs et exposants. Le soleil dominical a ramené les visiteurs que la journée hivernale du samedi avait fait fuir.

    On peut penser que les organisateurs ont voulu faire vivre plusieurs secteurs de la ville en répartissant les exposants en plusieurs endroits assez éloignés les uns des autres. L’intention était bonne mais le résultat décevant. Le samedi c’est l’impression de vide qui dominait.

    Cela dit les exposants n’étaient pas mécontents et les plaisanciers ont pu largement se renseigner tout en se divertissant.

    Le samedi matin l’AG annuelle de l’ANPEI s’est tenue dans la salle des fêtes de St Jean de Losne.

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    Le pont-canal de Briare

    par Bruno Vital, l'éclusier historien

     

    cliquez ici

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique